Avant d’ouvrir une société, il est crucial de définir dans quelle branche vous voulez investir pour qu’il y ait de la rentabilité. Pour ce faire, prenez le temps de réfléchir et faites un brainstorming de la situation. Voici quelques instructions pour mieux vous guider.

Les critères à prendre en compte pour choisir un secteur d’activité

Bien entendu, votre choix doit se porter sur vos compétences, vos diplômes ou un domaine dans lequel vous excellez. Mais vous devez aussi choisir un domaine qui vous passionne et pour lequel vous aurez de la motivation. Dans un premier temps, l’idéal est d’effectuer une étude du marché. À partir de là, vous aurez une idée de la potentialité du secteur que vous aurez choisi, des investissements nécessaires pour démarrer votre entreprise et de la clientèle que vous ciblez. Par exemple, si vous choisissez d’ouvrir un restaurant, vous devriez avoir une notion sur la gestion et la cuisine, mais aussi vous devrez connaitre les statuts légaux s’y afférant. Si vous voulez ouvrir une entreprise de textile, vous devriez avoir une expérience dans l’un des métiers de ce secteur. Vous devez également avoir un bon sens du relationnel, car vendre est toujours la finalité. Dans le cas où vous n’avez aucune expérience dans le secteur, mais que vous voulez quand même ouvrir une entreprise dans cette branche, il vous faut être entouré des meilleurs collaborateurs.

Que faire après avoir choisi le secteur d’activité ?

Une fois le secteur d’activité choisi, vous devez vous occuper des paperasses réglementaires pour l’ouverture de votre entreprise, à savoir l’inscription dans le registre de commerce et le régime des impôts. Lorsque vous choisissez le statut juridique de l’entreprise, prenez en compte son ampleur et le nombre d’employés que vous envisagez d’engager. Pour une PME employant moins de 50 personnes par exemple, l’idéal est de choisir le statut EI (Entreprise Individuelle). Pour une entreprise avec plus de 100 employés, vous pouvez opter pour le statut de SA ou SARL (Société Anonyme). Sinon, si vous êtes une toute petite firme, vous pouvez choisir le statut d’auto-entrepreneur. Dans tous les cas, l’idéal est de choisir un régime qui ne coûte pas plus que ce que vous allez gagner. Ensuite, vous devriez vous pencher sur le budget de démarrage nécessaire pour la première année d’ouverture de l’entreprise, notamment les salaires des employés, le loyer… Enfin, une fois que vous avez votre carte INSEE et le code APE, vous devrez définir la convention collective. Cette dernière est très importante pour la vie salariale de l’entreprise. On parle ici de la caisse de retraite, des différentes cotisations sociales et des paiements des heures supplémentaires.